Vous êtes ici

Agilité

L'approche "Agile"

Les pratiques

Le terme « Agile » définit des pratiques mises en œuvre dans le cadre de cycles de développement. Cette approche part du principe que les besoins évoluent. Beaucoup plus pragmatique, elle est à mettre en opposition aux méthodes traditionnelles d'études logicielles, comme la méthode dite en « V ».

Un projet traité selon des méthodes agiles sera conduit de façon itérative, incrémentale et adaptative ; l'idée est ici de maximiser la productivité de l'équipe de projet, de planifier et de gérer les risques de façon partagée avec le client en intégrant le changement comme « normal » dans l'organisation d'un projet.

Cette approche privilégie donc :

  • les individus et leurs interactions plus que les processus et les outils.
  • un logiciel qui fonctionne plus qu’une documentation exhaustive.
  • la collaboration avec les clients plus que la négociation contractuelle.
  • l’adaptation au changement plus que le suivi d’un plan.

Les préceptes

Pour nous, SUDOKEYS, il ne fait aucun doute que les méthodes dites « Agiles » mettent en œuvre des préceptes nécessaires à l'efficience d'un projet, comme par exemple :

  • l'autonomie et la liberté des équipes projets.
  • la communication à tous les niveaux.
  • des « feedbacks » réguliers avec validation, corrections et ajustements.
  • une simplification des traitements afin de se focaliser sur l'essentiel et gagner du temps.
  • une participation du client au projet afin de mettre en avant la logique « métier ».
  • donner de la visibilité au client en rythmant l'organisation du projet (itérations incrémentales et livraisons régulières).
  • être dans une logique de tests et de vérifications continus par rapport aux spécifications et ce tout au long d'un projet.

Scrum, au cœur de la « Mêlée »

Plusieurs méthodes agiles existent. Celle communément utilisée lorsque le périmètre est de la gestion de projet est « Scrum » (traduction anglaise de « mêlée »). Son objectif est de se placer dans la réalité de la majorité des projets de développement : tout au long du projet les spécifications et fonctionnalités sont précisées et modifiées, de nouveaux objectifs ou compléments de développement peuvent émerger.

Mécanique de mise en œuvre

Scrum cadence l'avancement des développements par des phases successives appelées « sprints ». Chaque sprint est une plage formatée (dont la longueur est définie en amont du projet) de développement d'une partie des fonctionnalités souhaitées et attendues par le client.

Les fonctionnalités sont découpées en « stories » et sont regroupées dans le backlog produit. Des tâches avec un niveau de charge de travail en mettre en œuvre et de priorité sont créées pour chaque « storie » acceptées et présentes dans le backlog.

Un groupe de plusieurs sprints constituera une « realease » (version).

A la fin de chacune de ces itérations (sprint), le comité de pilotage du projet (généralement composé à minima du Directeur de produit et du client) évalue le produit partiel obtenu et adapte ou modifie au besoin le backlog associé. Durant les sprints, à une fréquence si possible journalière, l'équipe projet réalise des « Mêlées » (réunions quotidienne courtes – pas plus de 15mn) durant lesquelles toute l'équipe fait le point sur le travail réalisé depuis la dernière « mêlée », les problèmes rencontrés, et le travail à prévoir d'ici la prochaine réunion avec notamment les adaptations et améliorations à mettre en œuvre. Tous les états d'avancement du projet sont visibles par tous.

SUDOKEYS s'appuit sur l'outil Open Source "Icescrum" pour sa gestion de projet "Agile"